Adaptation et mise en scène : Francine Baudelot

 

Direction musicale : Frédéric Nogueira

 

Avec :

Christophe Albert (Hémon / Le messager) - Gregory Brizou (Boudousse) - Nathalie Coutanceau (La nourrice / Jonas) - Pascale Deschamps ou Francine Baudelot (Antigone) - Max Ferrero (Créon) - Stéphanie Mombrun (Le Choeur) - Sofia Nogueira (Ismène) - Frédéric Nogueira, Cécile Duvot ou Rafik Bougueroua (Les Musiciens) - Bénédicte Ludy-Mombert (Voix de Jocaste).

 

Costumes :

Charlotte Leveque.

Les casques de la seconde guerre mondiale nous sont généreusement prêtés par Pierre Chabaud.

 

Lumières :

Elena Amiridis.

1/3

Le propos :

Thèbes. Après la mort du roi Œdipe. Ses deux fils, Polynice et Étéocle, décident de régner un an chacun à leur tour. Mais Étéocle, au terme de la première année, refuse de quitter le trône. Après une guerre terrible où les deux frères vont finir par s’entretuer, Créon, leur oncle, prend le pouvoir, et ordonne des funérailles somptueuses pour Étéocle, mort en défendant sa patrie, tandis qu'à l'égard du traître Polynice, il décrète, à titre d’exemple, que son corps sera laissé sans sépulture et devra pourrir sur le sol. «Quiconque osera lui rendre les devoirs funèbres sera impitoyablement puni de mort». Mais la petite Antigone décide de passer outre cet ordre et de « se dresser seule en face du monde »…

 

La mise en scène :

Un personnage qui tombe de la lune, tendre et déjanté. Une statue de six masques qui se met à bouger. Un public. Chut… ! Antigone n’a pas encore commencé. Du théâtre dans le théâtre. De la musique. Une formation. Deux musiciens. Huit compositions originales. Des vers qui viennent se mêler aux notes, aux masques, à la tragédie, aux comédiens, aux personnages. Des personnages justement. Pathétiques. Charismatiques. Anarchistes. Tragiques. Où se situe la frontière entre tragédie et comédie ? Entre théâtre, danse et musique ? Entre mise en abime et abîme ? Les corps se mêlent aux notes, à la poésie, au burlesque et à la tragédie. Intensément. Très simplement. Comme dans la vie.

 

La musique :

Sous la direction de Frédéric Nogueira, huit chansons originales ont été composées spécialement pour la pièce sur des textes de Prévert issus de Paroles et de La pluie et le beau temps. Sur le plateau, deux musiciens et de nombreux instruments.

 

Les costumes :

Certaines pièces de costumes sont d’authentiques pièces historiques. Les costumes des gardes par exemple, sont constitués d’anciens pantalons militaires de cavalerie allemands, d’anciennes vestes et de guêtres de l’armée française et de véritables casques américains datant de la seconde guerre mondiale. Toutes les autres pièces ont été fabriquées sur mesure pas Charlotte Levêque, costumière du spectacle.

 

Extraits du livre d'or

"Bravo à tous ! Nous donner ainsi le spectacle vivant d'Antigone fut un plaisir délectable" - Daniel Jardin

 

"Magnifique, sublime, jubilatoire... Quelques mots non suffisants pour définir mon impression au sortir de la pièce. On en veut encore !!"  - Tatiana

 

"Une pointe d'humour et de modernité qui fait merveille" - Sabine

 

"Le comique troupier mélangé au drame classique, jouissif !" - Christophe

 

"Que de talents, une troupe étonnante" - Bernard

 

"Mise en scène géniale. Quelle force dans l'interprétation... ! Bravo et encore merci pour cette merveilleuse soirée" - Stéphane

 

"Je me suis régalée, c'est original et drôle, je n'aurai jamais cru dire ça un jour d'Antigone" - Sandrine

 

"Une adaptation superbe et étonnante" - Bénedicte

 

"Merci à toute la troupe pour ce très beau spectacle dans lequel la tragédie et l'humour se conjuguent merveilleusement" - Sophie

 

"Bravo à cette troupe sincèrement brillante. J'ai même pleuré... je dois l'avouer..." - Fabienne B

 

"Bravo pour cette très belle interprétation et cette remarquable mise en scène ! Un grand moment d'émotion... Merci !" - Juliette

© 2014/2019 - LES PIEDS DANS L'HERBE, compagnie de théâtre à Houilles. Tous droits réservés.